Yambo Ouologuem

Source : CEC

Année de naissance : 1940, Nationalité : Malien, Pays d'origine : Mali, Pays de résidence : Mali

Yambo Ouologuem est un écrivain malien. Né en 1940 à Bandiagara au Mali, Ouologuem part pour la France à l’âge de 20 ans pour y poursuivre ses études. C’est en 1968 qu’il publie son premier roman, Le Devoir de Violence. L’ouvrage fait sensation dès sa parution et reçoit le prix Renaudot la même année, faisant de Ouologuem le premier auteur africain à recevoir cette distinction. Cependant, la critique, accusant Ouologuem de plagiat, mis rapidement un terme au succès du roman et l’éditeur fut contraint de retirer l’ouvrage des librairies. Par la suite, l’auteur ne publiera que deux ouvrages non moins dérangeants. Si le roman de Ouologuem, par ses descriptions d’une Afrique décadente ou pour le moins démystifiée, était à l’opposé de la littérature africaine de son époque, l’ouvrage, réédité en 2003, deviendra un roman-culte, l’un des ouvrages-phares des Lettres africaines d’après les indépendances.

Bibliographie sélective


  • Le devoir de violence,Editions du Seuil, Paris, 1968.

  • Lettre à la France nègre, Editions Nalis, Paris, 1969.

  • Les mille et unes bibles du sexe, Editions Vents d'Ailleurs, 2015.

  • Nouvelles du Mali, recueil de nouvelles avec Ousmane Diarra, Sirafily Diango et Moussa Konaté, Le serpent à plume, Paris,  2008.