Jean-Marie Adiaffi

Source : CEC

Année de naissance : 1941, Nationalité : Ivoirien, Pays d'origine : Côte d'Ivoire

Jean-Marie Adiaffi est né à Bettié en Côte d'Ivoire, dans un peuple Agni. Il quitte le pays pour aller passer son bac en France, puis poursuit ses études à Paris où il étudie le cinéma à l'IDHEC puis la philosophie à la Sorbonne. Il rentre ensuite en Côte d'Ivoire, où il enseigne et écrit. En 1969 il sort son premier ouvrage, un recueil de poésie intitulé Yalé Sonan. 

Jean-Marie Adiaffi est considéré comme le précurseur d'une nouvelle écriture africaine . En effet, il affectionne le mélange des genres littéraires et qualifie lui-même son écriture de "N'zassa". Le N'zassa est un patchwork de tissus multicolores. L'iconoclaste met son talent au service d'un engagement politique. Il veut que ses mots "constituent des coups de pilons dans la gueule des oppresseurs."

En plus de cette nouvelle forme d'écriture, Jean-Marie Adiaffi a aussi créé un nouveau concept: le Bossonisme, de "bosson" qui signifie "génie" en Agni. Le bossonisme est l'idée que la colonisation s'étant faite par la spiritualité (la religion surtout), la libération et la modernisation de l'Afrique doit se faire par le même biais.

Jean-Marie Adiaffi a reçut le Grand Prix littéraire de l'Afrique noire pour son roman La carte d'Identité. 

Bibliographie sélective

Bibliographie 



  • Les naufragés de l'intelligence, CEDA (2000), Prix Bernard Dadié (à titre posthume)

  • La légende de l'éléphanteau, Editions de l'Amitié (1983)

  • D'éclairs et de foudres , CEDA (1980)

  • La Carte d'identité, Hatier (1980), Grand Prix littéraire d'Afrique noire

  • Yale Sonan, Promotion et Edition (1969)


 

Filmographie 

  • Adanggaman (2000)

  • Une couleur café (1997)

  • Au nom du Christ (1993)