Koffi Kwahulé

Source : CEC

Année de naissance : 1956, Nationalité principale : Ivoirien, Nationalité secondaire : Français, Pays d'origine : Côte d'Ivoire, Pays de résidence : France

Né à Abengourou (Côte d’Ivoire) en 1956. Dramaturge et romancier, il s’est formé à l’Institut national des arts d’Abidjan, à l’école de la rue Blanche (Ensatt) et à l’université de Paris-III - Sorbonne nouvelle où il a obtenu un doctorat d’études théâtrales.

Koffi Kwahulé est à la fois auteur, essayiste, comédien et metteur en scène. Ses pièces dont beaucoup ont fait l’objet de maintes mises en scène et ses romans sont très influencés par le jazz.

Il a reçu en 2013 le Prix Edouard-Glissant destiné à honorer une oeuvre artistique marquante de notre temps. Pour l’ensemble de son œuvre, il a également reçu en 2015 le Prix Mokanda et le Prix d’Excellence de Côte d’Ivoire.

Bibliographie sélective

Pièces théâtrales : 

- "Cette vieille magie noire". Lansman, 1993 puis 2006. Grand Prix Tchicaya U Tam’si.

- "Village fou ou les Déconnards". 1997, Editions Acoria, 2000. Prix Unesco du Masa en 1999.

- "La Dame du café d’en face". Editions théâtrales. 1999.

- "Les recluses". Editions théâtrales. 2010.

- "Nema, lento cantabile semplice". Editions théâtrale. 2011.

- "La mélancolie des barbares". Editions théâtrales. 2013.

- "Un doux murmure de silence". Editions théâtrales. 2015.

- "L'odeur des arbres". Editions théâtrales. 2015.

- "Le Jour où Ti’zac enjamba la peur". Prix Godot du festival des Nuits de l'Enclave de Valréas 2016.

Romans :

- "Babyface". Gallimard. 2006. Grand Prix Ahmadou Kourouma 2006.

- "Monsieur Ki, Rhapsodie parisienne à sourire pour caresser le temps". Gallimard. 2010.

- "Nouvel an chinois". Zulma. 2015.