Florent Couao-Zotti

Source : CEC

Année de naissance : 1964, Nationalité : Béninois, Pays d'origine : Bénin, Pays de résidence : Bénin

Florent Couao-Zotti est né le 18 juin 1964 à Pobè (Bénin). Titulaire d’une maîtrise de lettres modernes à l’université nationale du Bénin et d'un diplôme d'entreprenariat culturel, Florent Couao-Zotti a d’abord été professeur de français et journaliste.

Dans les années 90, au Bénin, il  fut rédacteur en chef de deux journaux satiriques (le canard du golfe et  Abito , puis chroniqueur culturel dans des quotidiens. Il dépeint  sans tabous, avec un brin de provocation les mentalités et  réalités béninoises. En témoigne un extrait de ‘’Si la cour du mouton est sale, ce n’est pas au porc de le dire’’ : «Dèkoungbé, un des quartiers de Godomey, ville de la banlieue de Cotonou. De simple bourgade au début des années quatre-vingt, il était devenu, en l'espace d'une décennie, l'une des zones les plus populeuses et les plus tumultueuses, à mi-chemin entre village, brousse et foutoir. Foutoir, surtout lorsque arrivent les pluies, la saison dite des chiens .D'ailleurs, avec l'orage d'il y a deux jours, la crue ne s'était pas fait prier pour s'installer. Les eaux débordaient de partout. Elles sinuaient dans les rues, croupissaient dans les maisons, faisaient gonfler les ordures en même temps qu'elles arrachaient aux latrines leurs sympathiques contenus».

Son inspiration, Florent Couao- Zotti semble la tirer des quartiers populeux de Cotonou et de ses environs,  où extrême pauvreté  rime avec quotidien et où l’argent n’a pas d’odeur .

Bibliographie sélective


  • Ce soleil où j’ai toujours soif, 1996.

  • Notre pain de chaque jour, Le Serpent à plumes, Paris, 1998.

  • L'homme dit fou et la mauvaise foi des hommes, Le Serpent à plumes, Paris, 2000.

  • Notre pain de chaque nuit, J'ai lu, Paris, 2000.

  • Charly en guerre, Dapper, 2001.

  • La diseuse de mal-espérance, 2001.

  • La Sirène qui embrassait les étoiles, L'œil, Paris, 2003.

  • Le collectionneur de vierges, Ndzé, 2004.

  • Le Cantique des cannibales, Le Serpent à plumes, Paris, 2004.

  • Retour de tombe, Joca Seria, 2004.

  • Les Fantômes du Brésil, UBU éditions, 2006.

  • Poulet-bicyclette et Cie, Gallimard, 2008).

  • Si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au cochon de le dire, Le Serpent à plumes, 2010 (prix Ahmadou-Kourouma).

  • La traque de la musaraigneroman, Jigal-Polar, Marseille, 2014, 216p.