Ahmadou Kourouma

Source : CEC

Année de naissance : 1927, Nationalité : Ivoirien, Pays d'origine : Côte d'Ivoire

Ecrivain ivoirien né en 1927 près de Boundiali en Côte d’Ivoire (alors colonie française), d’une famille princière. Etudes supérieures à Bamako d’où, accusé d’être le meneur d’un mouvement de contestation étudiant, il est renvoyé. Il est appelé dans l'armée coloniale comme tirailleur, avec le statut d'indigène. Affecté dans un régiment chargé de réprimer le Rassemblement Démocratique Africain, il refuse, perd son grade, et est envoyé se battre en Indochine. Il suit ensuite des études d’actuaire à Lyon, travaille à Paris, de retour en Côte d’Ivoire indépendante il est accusé de prendre part à un complot en 1963, est mis en chômage forcé, période où il écrit son premier livre, Les soleils des Indépendances, vive critique des systèmes politiques africains post-coloniaux, paru en 1968. Il est en entre-temps parti en Algérie puis en France et revient en Côte d’Ivoire en 1970 qu’il doit quitter de nouveau après avoir présenté une pièce de théâtre. Il réside dans divers pays africains et en France et ne reprend une carrière littéraire qu’avec la parution de son second roman Monnè, outrages et défis, en 1990, suivi de En attendant le vote des bêtes sauvages(1994) et Allah n’est pas obligé(2000). Son oeuvre reçoit de nombreux prix (prix Renaudot, prix Jean-Giono pour l’ensemble de son oeuvre...) et touche un large public. Il décède à Lyon en 2003.

 

Découvrez ci dessous la séquence des chroniques radiophoniques de Jean-Claude Kangomba sur l'auteur Ahmadou Kourouma:

Bibliographie sélective



  • Les soleils des Indépendances, Seuil, 1995 (1968), coll. Points.

  • Monnè, outrages et défis, Seuil, 1990, coll. Cadre rouge.

  • En attendant le vote des bêtes sauvages, Seuil, 1998, coll. Points.

  • Allah n’est pas obligé, Seuil, 2000, coll. Points.

  • Quand on refuse on dit non, Seuil, 2004, coll. Cadre rouge.

  • Opus, Seuil, 2010 (rassemble les titres sus-mentionnés et la pièce Le Diseur de vérité).