Dany Laferrière

Source : CEC

Année de naissance : 1953, Nationalité : Haïtien, Pays d'origine : Haïti, Pays de résidence : Canada


Dany Laferrière est né en 1953 à Haïti. Il passe son enfance à Petit-Goâve avec sa grand mère, ce qui l'inspirera plus tard pour écrire ses romans "l'Odeur du café" et "Le Charme des après-midi sans fin".

Ses études secondaires finies, il travaillera pour "Radio Haïti Inter" ainsi que pour l'hebdomadaire "Le Petit Samedi soir".

En 1976, il quittera Haïti pour Montréal, suite à la perte de son ami Gasner Raymond. Cet événement le marquera et il en fera l'objet dans "Le Cri des oiseaux fous". Durant les 8 années après son arrivée à Montréal, il enchainera des boulots précaires, tout en découvrant de nombreux auteurs qui ne lui étaient pas accessible dans son pays natal. C'est à ce moment là qu'il devient "l'homme-livre".

Son premier roman, "Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer", publié en 1985, sera accueilli avec succès mais également avec critiques. Le succès lui valut d'être embauché pour présenter la météo en 1986. Présenter le froid de l'hiver québécois, étant lui-même Noir, lui permit de questionner les stéréotypes sur la couleur de peau. Il entrera ensuite dans l'émission de Radio-Canada "La Bande des six", réunissant les six meilleurs chroniqueurs de la presse québécoise.

En 1986, Jorge  Luis Borges, écrivain à Buenos Aires que Dany Laferrière lit beaucoup meurt dans la même année durant laquelle les Haïtiens virent la fin de la dictature des Duvalier. Il retourne alors dans sa terre natale tout en y tenant une chronique quotidienne pour "Le Nouvelliste". Il sera accompagné de l'auteur Jean-Claude Charles.

En 1989, son premier roman sera adapté au cinéma. Ce sera l'occasion pour Dany Laferrière d'apprivoiser ce milieu. L'adaptation de "Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer" sera fortement critiquée et le film sera banni dans la grande majorité des médias américains.

Il déménagera ensuite pour 12 ans dans le calme de Miami afin d'y écrire 10 romans. Un an avant de retourner vivre à Montréal, il sera l'un des invités importants de l’émission "Bouillon de culture", de Bernard Pivot, avec deux autres auteurs québécois:  Robert Lalonde et Gaétan Soucy.

Il passera ensuite du temps à la réécriture de certains de ses romans en y ajoutant des chapitres et donc du contenu. Il se rendra compte que son œuvre littéraire constitue en réalité un tout: une "Autobiographie américaine". Il réalisera ensuite son premier film, inspiré du livre "Comment conquérir l’Amérique en une nuit".

En 2009, il recevra le Prix Médicis pour "L'Enigme du retour". Présent à  Haïti lors du séisme en 2010, il impressionnera ses lecteurs de son réalisme dans sa description des événements.

Les dernières publications de l'auteur sont des rassemblements de chroniques de Radio-Canada:  "L'art presque perdu de ne rien faire" (2011) et "Journal d'un écrivain en pyjama" (2013). Dans ce dernier, il met en avant ses deux passions: la littérature et l'écriture.

Il présidera ensuite du 1er au 8 mai 2013 dans des rencontres dans lesquelles il peut totalement s'identifier:  les Rencontres québécoises en Haïti. L'événement rassemblait une cinquantaine d’auteurs et de professionnels du livre haïtiens et québécois. Il sera élu à l'Académie française le 12 décembre 2013.

Découvrez un extrait du livre "Chronique de la dérive douce" de Dany Laferrière sur SonaLitté:


Découvrez le roman "L'enigme du retour" de Dany Laferrière dans les rencontres d'Edmond Morrel d'Espace-Livres:



Dany Laferrière nous parle de littafcar dans les rencontres d'Edmond Morrel d'Espace-Livres:

L'énigme du retour
Le dictateur m’avait jeté à la porte de mon pays. Pour y retourner, je passe par la fenêtre du roman.

Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer
Le jour, j'écris. La nuit, je rêve.

Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer
- Tu lis ! Oh, sorry. [...]un Nègre qui lit, c'est le triomphe de la civilisation judéo-chrétienne ! La preuve que les sanglantes croisades ont eu, finalement, un sens. C'est vrai, l'Occident a pillé l'Afrique, mais ce NÈGRE EST EN TRAIN DE LIRE.

L'art presque perdu de ne rien faire
Pour bien comprendre quelqu'un, c'est mieux de lire, par-dessus son épaule, les livres qu'il lit.

Bibliographie sélective


  • Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer. Montréal: VLB, 1985; Paris: P. Belfond, 1989; Paris : Le Serpent à Plumes, 1999

  • Éroshima. Montréal: VLB, 1987; Montréal: Typo, 1998.

  • L'Odeur du café. (récit)  Montréal: VLB, 1991; Montréal: Typo, 1999; Paris: Serpent à plumes, 2001; Paris : Zulma, 2016.

  • Le Goût des jeunes filles. Montréal: VLB, 1992; Paris: Grasset, 2005; Paris: Gallimard, 2007.

  • Cette Grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit? Montréal: VLB, 1993; Typo, 2000. Nouvelle édition, Paris: Serpent à Plumes, 2002 / Paris: Éditions du Rocher, 2009.

  • Chronique de la dérive douce. Montréal: VLB, 1994; Nouvelle édition, Montréal: Boréal, 2012.

  • Pays sans chapeau. Outremont: Lanctôt, 1996; Paris: Serpent à plumes, 1999; Monaco: Le Serpent à plumes, 2004.

  • La Chair du maître. Outremont: Lanctôt, 1997; Paris: Serpent à plumes, 2000.

  • Le Charme des après-midi sans fin. (récit)  Outremont: Lanctôt, 1997. Paris: Le Serpent à plumes, 1998; Montréal: Boréal, 2010.

  • Le Cri des oiseaux fous. Outremont: Lanctôt, 2000; Paris: Serpent à plumes, 2000; Montréal: Boréal, 2010.

  • Je suis fatigué. Vincennes: Les Librairies Initiales, 2000; Outremont: Lanctôt, 2001.

  • Vers le sud. Paris: Grasset, 2006; Montréal: Boréal, 2006.

  • Je suis un écrivain japonais. Paris: Grasset, 2008; Montréal: Boréal, 2008.

  • L'énigme du retour. Paris: Grasset, 2009; Montréal: Boréal, 2009.

  • Tout bouge autour de moi. Montréal: Mémoire d'encrier, 2010; Nouvelle édition, Paris: Grasset, 2011.

  • L'art presque perdu de ne rien faire. Montréal: Boréal, 2011, 2013.

  • Journal d'un écrivain en pyjama. Montréal: Mémoire d'encrier, 2013; Paris: Grasset, 2013