Jean François Eric L’hermite se réveille tard et plutôt que de repenser à la nuit troublante qu’il vient de vivre, se remémore les instants importants de sa vie. Enfant, il vit avec sa mère Irène à Martissant, un quartier de Port-au-Prince. Irène se prostitue pour subvenir à ses besoins et à ceux de son fils. Témoin du seul métier de sa mère, Rico, de son surnom, prend la relève après la mort de celle-ci. Il est placé dans une pension par un colonel, une vieille connaissance de sa mère. Il réalise très vite qu’avec son nom et son physique avantageux il peut vivre sans trop se fatiguer mais non sans danger. Et la nuit des années 80 à Port-au-Prince offre parfois des moments louches avec lesquels il faut composer. L’heure hybride est ce moment de tout les possibles.